LA CONSOMMATION D'EAU POUR LE PORC, LA TRUIE OU LE PORCELET

LA CONSOMMATION D'EAU POUR LE PORC, LA TRUIE OU LE PORCELET

Souvent négligé, l’accessibilité, la fraîcheur et la propreté de l’eau sont pourtant des éléments vitaux pour votre troupeau porcin. Pourquoi? Parce qu’ils affectent directement la santé et la productivité de l’animal et parce qu’une perte en eau de 10% peut mener à la mort de l’animal. D’où l’importance de veiller à ce les porcs n'en manque jamais.

Comme pour tout bétail, assurez-vous en tout temps d’avoir assez de points d’eau pour éviter la compétition entre eux et ne pas pénaliser les porcs dominés. C’est une situation à éviter à tout prix.

 

Voici un tableau à titre indicatif des besoins en eau de l’animal, selon le stade de croissance. Données fournies par Suevia.

 

Il y a trois sources possibles d’apport en eau* :

source d'eau pour le porc

En contrepartie, l’eau est évacuée de plusieurs façons : les selles, l’urine, la croissance, la transpiration et la respiration*.

Vous vous devez d'être observateur de l'état de vos animaux, car au moindre signe (perte de poids, de poils ou attroupement anormal autour des points d'eau) vous pourrez agir rapidement pour régler la situation.

Quand vient le temps de choisir les abreuvoirs pour vos installations, différents modèles s’offrent à vous :

1. Trémie abreuvoir

2. Abreuvoir pour porc en fonte ou en acier inoxydable Suevia

3. Tétine pour cochon, pousse-mouilleur ou suce Suevia

Selon le type d’abreuvoir choisi, assurez-vous de respecter la hauteur d’installation recommandée par le manufacturier et d’avoir la bonne pression d’eau.

Il est aussi conseillé de filtrer l’eau pour éviter de boucher les tuyaux et tétines avec des saletés. Ça vous évitera à coup sûr des problèmes.

Quelques règles d’hygiène et de contrôle de base pour l’entretien de votre matériel :

- Avoir des abreuvoirs pour porcs et trémies propres

- S’assurer que les tétines, pousse-mouilleurs ou suces ne sont pas bouchés

- Mesurer de temps à autre la pression et le débit d’eau de vos installations

- Vérifier quelques fois par année les joints d’étanchéité et les changer si nécessaire. C'est facile et peu coûteux

- Vérifier une fois par année si vos tuyaux sont encrassés : le calcaire, le tartre et les résidus peuvent réduire considérablement le débit d'eau

Toutes ces actions vont permettre à vos animaux d’avoir de l’eau à satiété et de ne pas en manquer.

Et un bon système d’alimentation en eau vous permettra d’économiser des sous, en minimisant la perte d’eau et en soins de vétérinaires.

C’est à vous de jouer !

* Source : Francis Pouliot, ing., M.B.A. et Valérie Dufour, M. SC. CDPQ